Nuisances et solutions

La prise en compte des impacts, à courts et longs termes, de la station de dépollution est un objectif à part entière pour le SIAH. La question des nuisances apportées par le chantier de l’extension du site puis par celles générées par la station de dépollution en elle-même a été intégrée en amont lors de la phase de conception du projet. Cette page recense les diverses nuisances occasionnées par le chantier puis celles engendrées par la station de dépollution. Sont associées pour chaque nuisance la ou les dispositions prévues visant à supprimer ou réduire les gênes occasionnées.

Nuisances du chantier

Transport

  • Evitement des agglomérations par le choix d’un accès unique dédié aux camions, hors convois exceptionnels
  • Rationalisation des transports (15 camions en moyenne par jour)

Occupation des sols

  • Stockage et baraquements de chantier uniquement sur l’emprise du chantier.

Air (pollution et poussières)

  • Brulage des déchets interdits
  • Flotte de véhicules récents et aux normes
  • Aspersion des sols poussiéreux
  • Limitation de vitesse à l’intérieur du chantier pour éviter le soulèvement des poussières

Bruits et vibrations

  • Les travaux seront réalisés sur des horaires normaux de travail de 7h a 19h (pas de travaux de nuit ou le dimanche)
  • Les horaires des activités bruyantes sont définis et planifiés en fonction de la sensibilité du voisinage et des exigences des règlements d’aménagement de la zone
  • Le trafic et le plan de chantier seront organisés de manière à réduire les nuisances sonores dues aux livraisons de matériels et aux signaux de recul des camions
  • La réalisation d’une étude acoustique a permis de définir les dispositions techniques et les matériaux à employer de façon à contenir les émergences sonores du site, et faire en sorte que ces dernières respectent les seuils fixés par la réglementation en vigueur
  • Mise en place d’une procédure de référé préventif

Respect des zones humides

  • La zone humide est préservée de toute construction

Gestion des déchets du chantier

  • Les déchets issus du chantier suivront des filières de traitement spécifiques hors site

Faune et flore

  • Déboisement de la butte actuellement occupée par des espèces de peu d’intérêts écologiques et d’espèces invasives et reboisement avec des espèces plus intéressantes sur le plan écologique

Nuisances de la station de dépollution

Consommation d’énergie

  • Bâtiment à énergie positive par récupération des calories pour le chauffage des bâtiments du site et par la réinjection de biogaz dans le réseau public

Odeurs

  • Système de captation et 4 filières de traitement des odeurs
  • Confinement des process générateurs d’odeurs

Impacts sur l’eau et le milieu nature

  • Restauration et intégration de la zone humide au site
  • Gestion douce des eaux pluviales
  • Renaturation Morée
  • Bâtiments, ouvrages et voiries seront construits en matériaux étanches de façon à rendre impossible toute infiltration dans les sols
  • Produits chimiques stockés sur rétention
  • Ouvrages sur surface étanche confinée avec bassins obturables

Inondation

  • L’ensemble des installations seront protégées vis-à-vis de la cote d’inondabilité du site.
  • Réduction des zones imperméables
  • Parking engazonnés

Déchets

  • Compostage des boues et des déchets organiques

Transport

  • Pas de transports de boues supplémentaires dus à l’extension de la station de dépollution grâce à l’utilisation de technologies récentes qui améliorent le rendement en biogaz et réduit la part de boue restante

Pollution lumineuse

  • Pas d’éclairage permanent la nuit
  • Eclairage doux

Paysage

  • Nombreux espaces verts pour une bonne intégration paysagère
  • Restauration de la zone humide
  • Renaturation de la Morée
  • Renforcement et reboisement de la butte pour masquer la zone d’extension de la station

Bruits

  • Confinement de tous les process

Méthanisation

  • Deux nouveaux digesteurs de 2 400 m3 unitaires seront mis en place (contre 8 000 m3 sur le site existant)
  • La réduction de la taille du digesteur (permise par l’hydrolyse des boues biologiques) associée à l’utilisation d’une technologie sans ciel gazeux et au déplacement des digesteurs en zone moins sensible permettent de réduire fortement les risques liés à une explosion d’un digesteur.

Biodiversité

  • Les espèces présentes actuellement (sans intérêt écologique, voire invasives) sur la butte, seront remplacées par des espèces plus intéressantes sur le plan écologique.

Les chantier en vidéos

Découvrir les métiers, les technologies, les opérations en cours sur le chantier en vidéo.
Des vidéos seront mises en ligne sur cette page dès le début des opérations.

Toute l'actualité du chantier

Les dernières nouvelles du chantier sont présentées ici sous forme de brèves.

Questions ? Réponses !

Poser vos questions sur cette page, nous apporterons une réponse.
Toutes les questions posées ici ainsi que les réponses apportées sont publiques et visibles par tous. Il s’agit d’un espace d’information et de discussion.
Les questions et commentaires laissés sur ce site font l’objet d’une modération. Les messages ne seront pas retouchés, ils seront publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes. Les commentaires injurieux, racistes, diffamatoires, discriminatoire, incitant à la violence ou à la haine raciale ou violant la vie privée d’une personne sont notamment illicites et interdits.

Le site Internet utilise des cookies et traites certaines de vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.