Territoire d’action du SIAH

Origine du projet

Un service public

Le SIAH est un service public qui répond à deux objectifs : la lutte contre les pollutions des cours d’eau et la lutte contre les inondations. Le territoire d’action du SIAH, d’une superficie de 20.000 hectares, correspond aux bassins versants du Croult et du Petit Rosne sur lesquels se répartissent 35 communes. Pour découvrir plus précisément le SIAH, rendez-vous sur notre site : www.siah-croult.org
La station de dépollution en 1995

1995 : une nouvelle station d’épuration

La lutte contre les pollutions des cours passe, en premier lieu, par la bonne gestion des eaux usées, c’est à dire leur transport et leur traitement au sein d’une station de dépollution. Fait rare à l’époque de sa construction, l’ouvrage est doté d’un système de méthanisation qui permet de transformer en biogaz une partie des boues issues de ce traitement par le biais d’un processus de fermentation spécifique. La station de dépollution des eaux usées de Bonneuil-en-France accomplit ce travail depuis 23 ans. Elle est capable de dépolluer quotidiennement 55,5 millions de litres d’eaux usées. Ce volume est directement lié au nombre d’habitants résidant sur le territoire d’action du SIAH. Ainsi l’équation est simple : plus il y a d’habitants, plus il y a d’eaux usées à dépolluer.

Des volumes en constante augmentation

Depuis plusieurs années, on observe une augmentation continue du nombre d’habitants dans l’est du Val d’Oise. Les communes, grandes et petites, s’agrandissent. De nouvelles zones pavillonnaires apparaissent, des zones d’activités économiques, ici et là, se développent et les projets fleurissent un peu partout. Cette situation se concrétise déjà depuis plusieurs années comme en témoignent les volumes d’eaux usées, mesurés à l’entrée de la station de dépollution, qui augmentent régulièrement tous les ans. De ce fait, la capacité de traitement de cet ouvrage arrive à saturation. Il devient donc nécessaire d’augmenter la capacité de traitement de la station de dépollution.
Future usine (projection)

2019 : vers une station modernisée et adaptée aux besoins de l’est du Val d’Oise

Le rôle d’une station de dépollution est de nettoyer les eaux usées afin de pouvoir les restituer au milieu naturel en rejetant les eaux traitées dans un cours d’eau. Depuis 23 ans à ce jour, la station de dépollution du SIAH réalise ce travail 24/24 heures et 7/7 jours dans le strict respect des normes européennes en vigueur. Les travaux d’extension de la station de dépollution vont permettre d’augmenter sa capacité d’un tiers supplémentaire et ainsi de répondre aux besoins croissants de cette partie du département.
Future usine (projection)

Une ambition environnementale assumée

Protéger le milieu naturel des pollutions apportées par les eaux usées est la mission essentielle d’une station de dépollution. Depuis 23 ans, le SIAH s’est attaché à maintenir ce service public dans les règles de l’art. Il est pourtant possible d’aller plus loin et c’est ce que les travaux d‘extension vont désormais permettre, un site à énergie positive, c’est-à-dire une station de dépollution qui produit plus d’énergie qu’elle n’en dépense. Cela sera rendu possible par un système de méthanisation optimisé permettant la réinjection de gaz dans le réseau public, par la récupération des calories extraites des eaux usées ainsi que des bâtiments moins énergivores.

Les chantier en vidéos

Découvrir les métiers, les technologies, les opérations en cours sur le chantier en vidéo.
Des vidéos seront mises en ligne sur cette page dès le début des opérations.

Toute l'actualité du chantier

Les dernières nouvelles du chantier sont présentées ici sous forme de brèves.

Questions ? Réponses !

Poser vos questions sur cette page, nous apporterons une réponse.
Toutes les questions posées ici ainsi que les réponses apportées sont publiques et visibles par tous. Il s’agit d’un espace d’information et de discussion.
Les questions et commentaires laissés sur ce site font l’objet d’une modération. Les messages ne seront pas retouchés, ils seront publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes. Les commentaires injurieux, racistes, diffamatoires, discriminatoire, incitant à la violence ou à la haine raciale ou violant la vie privée d’une personne sont notamment illicites et interdits.

Le site Internet utilise des cookies et traites certaines de vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.